Le secret du confinement

Le covid 19 a bouleversé le monde et personne n’était préparé à vivre de tels chamboulements au quotidien. Port du masque, attestation, télétravail, économie fragilisée, hôpitaux surchargés, décès en masse, des conséquences lourdes qui ont traumatisées une bonne partie de la population mondiale.

 La première mesure sanitaire mise en place pour la première fois le 17 mars 2020 est le confinement. A la télévision, des millions de personnes découvraient des images inédites d’un Paris désertique. Des rues fantômes et des monuments qu’on découvrait sous un autre regard. Des monuments qu’on regardait pour la première fois dans un Paris nu et illuminé par des lumières dégagées comme si le ciel devenait plus clair et moins pollué par des voitures citadines bruyantes.      Pour la plupart le confinement a été le début d’un renouveau, des personnes apprennent à s’écouter et à réfléchir sur leurs parcours de vie. Beaucoup se mettent à la cuisine ou au bricolage et adoptent des nouvelles règles de vie type minimaliste. Soudain, à l’heure où l’individu vit une grosse crise sanitaire qui perturbe tout son environnement, cet individu se réapproprie les bases essentielles de survie : préserver ce qui rend heureux et développer ce qui est propre à la terre. On mange plus healthy, on est plus en alerte sur la santé, on veut cuisiner, on profite de sa famille comme si le moment présent devenait une nouvelle religion.

 Le premier secret du confinement a été de sublimer les qualités des ressources personnelles de l’humain qui lui ont permis de s’autodiagnostiquer pour savoir de quoi il a besoin et de quoi la société a besoin. Et c’est une belle entreprise. Etre connecté avec soi-même est une chance qui enclenche des merveilleuses étapes de sa vie. On réfléchit mieux, notre esprit est vif et l’organisation de nos actions est mieux menée. On est motivé à faire des choses qu’on croyait impossible à faire. Il y a ceux et celles qui vont entreprendre des choses qu’ils n’arrivaient pas à faire en temps normal. Des femmes ont perdu du poids, d’autres se sont mis à l’écriture et ont sorti leur premier roman et d’autres se sont mis à faire du sport.

 La vie s’est brusquement arrêté à l’extérieur mais à l’intérieur des individus, une force démesurée s’est forgée dans les entrailles de chaque personne. Comme si dans l’opinion collective, le fait de voir des personnes mourir à cause du virus nous poussait à faire des choses dans le moment présent. Comme si dans l’opinion collective, le fait d’être isolé des gens nous poussait à nous connecter avec nous-même. Comme si dans l’opinion collective, le fait d’être confiné nous poussait à prendre les meilleures décisions de notre existence. Comme si le confinement nous poussait à nous rendre compte de l’univers. C’est comme si nous étions comme une chenille qui s’enferme un mois dans un cocon pour finalement sortir d’une beauté que le monde révélera au fil des jours.

 C’est une certitude, le monde ne sera plus jamais comme avant car le confinement nous aura révélé notre beau secret : résister aux chamboulements, préserver sa nature et son mental, construire des nouvelles perspectives pour vivre pleinement.

 Et toi, comment vis-tu ton confinement ? Raconte moi tout dans les commentaires 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *