C’est quoi le métier de tes rêves ?

A l’âge de 16 ans, je me souviens d’une conseillère d’orientation qui m’harcelait de questions pour savoir sur quel métier je me prédestinais. Le doute m’angoissait et quand je répondais que je ne savais pas, je sentais que cela l’agaçait.

Alors il est tout à fait normal de ne pas savoir pour quel métier nous sommes faits que ce soit à 16 ans,17 ans et bonne nouvelle même à 40 ans car d’une part il faut expérimenter le milieu du travail et ne pas hésiter à faire des bilans de compétences.

On conseille souvent d’opter pour des filières qui recrutent mais si je devais parler de mon expérience au niveau des études que j’ai choisies et de ma carrière professionnelle, il s’avère que mon parcours est assez atypique. J’ai fait des études pour devenir professeur d’Anglais et au final, j’ai raté mon examen. Par la suite, j’ai travaillé dans des postes appartenant à deux secteurs d’activité l’Industrie et la Communication.

Je ne savais pas du tout ce que je voulais faire et c’est le terrain qui a révélé mes envies, mes motivations, ce que j’aimais et ce que je n’aimais pas, ce que j’étais capable de faire ou pas et surtout ce que je voulais faire de ma vie professionnelle. Il n’y a pas de regrets à avoir sur les postes qu’on a fait. Chaque patron, chaque collègue et chaque situation est nécessaire pour évoluer vos aptitudes humaines et vos aptitudes techniques en effet, tous les outils proposés sur chaque poste que vous exercerez vous apporteront beaucoup de connaissances.

C’est le passage obligé qui vous permettra de savoir quel est le métier de vos rêves :  Se tester pour se connaître dans le milieu professionnel est primordiale et vous ne perdrez jamais de temps car vous gagnerez toujours des expériences en retour.

S’il y a 5 ans, on m’aurait dit : « tu feras coach ! » J’aurai vraiment pris la chose avec beaucoup de dérision car à ce moment, je voulais faire de la communication mais voilà avec le temps on évolue et nos envies changent … En résumé, le métier de ses rêves c’est la somme de l’accumulation de ses expériences professionnelles : plus vous testerez des métiers, plus vous ferez de bilans et plus vous vous approcherez de ce que vous voulez vraiment comme job.

Lancez-vous !

Les 5 conseils pour mieux appréhender l’orientation professionnelle

  1. Communiquez avec vos proches. A 17-18 ans et même à 40 ans, il est souvent difficile de savoir pour quel métier on est prédestiné.
  2. Le métier de ses rêves c’est surtout le métier qu’on est heureux d’exercer : se lever le matin n’est pas un supplice.
  3. Faites des expériences en exerçant plusieurs métiers différents et voyez ce qui se passe en vous : sur quel poste vous vous sentez le plus à l’aise, quels sont les domaines qui vous intéressent le plus etc….
  4. Préparer des bilans de compétences c’est visualiser ses compétences et aussi un beau rendez-vous avec soi-même !
  5. Si vous vous sentez mal que ce soit dans une filière ou un métier quittez le immédiatement ! Ne subissez jamais quelque chose qui vous rend malheureux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *